Faut-il transférer la manifestation de la rue vers les mosquées ? Avons-nous le droit de commander les imams ? Si la responsabilité des mosquées est aux mains du ministère d'Alaoukaf et des affaires islamiques,  protégé par les lois , comment les manifestants osent-ils  demander de prêcher en  leur faveur ? L'intervention des manifestants dans les lieux saints est une violence non acceptable !

Point de vue d'Abdelkarim BELKASSEM
Rouen-France , Safi-Maroc , 28-06-2017