moushaf-ouvert

On voit, ces jours-ci, en France, une charte signée par des artistes, des écrivains ou des hommes politique en tout, trois cents signataires qui demandent à supprimer les phrases du Coran qui parlent de la haine des juifs ou des chrétiens ! Car ces phrases sont considérées comme antisémite ce qui est interdit par la loi française et internationale .
Ma réponse à ces personnes-là, en tant que musulman pacifiste, franco-marocain d'origine arabo-berbère, c'est que le Saint Coran est un livre de religion sacrée et personne n'a le droit de supprimer ou d'ajouter des phases à celles qui ont été révélées par Dieu . Le Saint Coran est la parole du Dieu que les hommes y compris les muslmans  n'ont pas le droit de toucher. Ce qui est arrivé à celles de Moïse et du Christ .
Dieu a dit : " J'ai descendu les paroles sur terre et j'ai la responsabilité de les protéger ". 
D'autre part les paroles de Dieu sont circonstanciées: Au temps du prophète Mohamed , des guerres froides et d'autres actives se sont déroulées entre les adeptes de la nouvelle religion et ceux des anciennes, les juifs et les chrétiens. Des trahisons de tribus juives à Médine et la collaboration entre juifs et corachites avaient pour finalité de  tuer le prophète et cela a créé la haine. Pourtant il y avait des promesses et des accords de soutien réciproque contre l'ennemi entre juifs et musulmans.
La guerre des idées laissait  entendre que les paroles du Coran sont mensongères et que l'Islam n'est pas une religion de Dieu. Que  le prophète Mohamed est un sorcier, un poète ou autre ...
C'est dans ces tourments que les paroles de Dieu ont été un témoin de l'histoire et cela révèle la souffrance que les pauvres musulmans ont initialement goûtée .
S'il y a un coupable, c'est dans ces circonstances du passé qu'il faut le chercher, pas chez les juifs ou les chrétiens actuels !
L'Islam est une religion de paix et le pardon est une prière , la première citée dans  le livre sacré .
Par ailleurs, ce n'est pas le rôle des artistes ou d'autres croyants dans le monde de faire la loi ni d'écrire une autre religion pour les musulmans. Surtout pas quand on est anti-islamiste.
Peut-on se considérer comme un homme de paix quand on est contre l'antisémitisme et pour l'anti-islamisme ?
Les musulmans sont ordonnés de respecter la loi des pays où ils vivent , même quand elle est contre leurs principes, sinon ils ont le choix de les quitter pour vivre sur une terre qui respecte leurs traditions .

Si cette action des antisémistes est conduite par une main cachée qui cherche à allumer des guerres entre les hommes ?
Les ennemis de l' Islam ne sont ni juifs , ni chrétiens . Les ennemis de l'Islam en réalité, sont les inhumains, qui poussent l'humanité vers la souffrance et la misère .
Si des phrases du Saint Coran évoquent certains juifs, ennemis de la religion au temps du prophète, les musulmans non aucune raison de traiter les juifs ou les chrétiens du monde, d'ennemis, tant qu'il n' y a pas de guerres ou d'actes qui les prouvent .

La peur de l'Islam est le résultat de l'igorance. Il faut donner la parole aux musulmans et l'occasion de présenter leur religion, positive qui sert l'humanité. C'est le but de l'Islam . Le Vrai .

Les faits : ICI , ICI

Abdelkarim Belkassem

coran1